ESPACE SAINT-MICHEL

7, place Saint-Michel / 75005 Paris
métro Saint-Michel
Tél : 01 44 07 20 49

  
Cinéma Espace Saint-Michel
  
PROGRAMME DE LA SEMAINE
Les films commencent 10 minutes après l'heure indiquée (sauf exceptions précisées)
 News/GrillesBandes AnnoncesTarifsContact 
  Untitled Document

 

LA MADRE d’Alberto MORAIS

SORTIE NATIONALE : 14 Juin 2017

1h29– Espagne – 2016


SYNOPSIS

A 14 ans, Miguel a une vie compliquée. Sa mère instable et sans travail est incapable de s’occuper de lui. Et bien qu’en conflit avec elle, il redoute de la laisser seule. Aussi Miguel, joue-t-il à cache-cache avec les services sociaux pour ne pas retourner en foyer. Un jour sa mère décide de l envoyer chez Bogdan, un ex-amant qui vit dans le village voisin.

NOTE DU REALISATEUR

L’histoire de Miguel est celle d’un jeune garçon en état d’alerte permanent. Il recherche un semblant de normalité impossible à trouver aux côtés d’une mère à la dérive, qui n’arrive pas à affronter son propre abandon et encore moins celui de son fils.

Notre personnage, subit à la fois les services sociaux, le juge pour enfants, mais aussi la démission totale de sa mère. Malgré tout il fait preuve d’une grande détermination, et d’un formidable instinct de survie.

Bien que sa mère tente, à sa manière, de l’aider en l’envoyant trouver refuge chez un ex-amant, elle reste incapable de lui apporter ce qu’il désire le plus, être comme les autres adolescents de son âge.

Il s’agit là, en définitive, de l’histoire d’une impossibilité. La Madre est une fiction qui émane de la vie, de la survie au quotidien et de la fuite. D’un abandon familial qui poursuit notre jeune héros partout où il passe.

NOTE DU PRODUCTEUR

Après Un Lugar en el Cine (2008), Las Olas (2011) et Los Chicos del Puerto (2013), Alberto Morais vient de terminer son nouveau film, La Madre. Javier Mendo (Los Protegidos) débute au cinéma avec le rôle principal du film, le personnage de Miguel. Laia Marull [lauréate de trois Goyas pour Fugitivas (Fugitives), Te Doy Mis Ojos (Ne Dis Rien) et Pain Noir] qui a déjà travaillé en 2010 avec Alberto Morais dans Las Olas, interprète cette fois-ci, le rôle de la mère. Nieve de Medina [Los Lunes al Sol (Les Lundis au Soleil), El bola, 2 Francos 40 Pesetas, La Señora] collabore pour la première fois avec Morais et joue le rôle de Maria.

Le film est une coproduction hispano-roumaine (Olivo Films, Fundatia Teatru Contemporan). Il fut l’un des 15 projets internationaux sélectionnés pour L’Atelier Cinéfondation du Festival de Cannes en 2015 et a reçu le soutien d’Eurimages, Cinéma du Monde, du CNC Roumanie, de l’ICAA (Ministère de la Culture Espagnole) et de l’IVAC (L’Institut du Cinéma de Valence). Le film a été présenté en Première Mondiale au Festival du Film du Monde de Montréal en Compétition Officielle en 2016.

Les précédents films d’Alberto Morais ont été plébiscités dans les festivals internationaux. Las Olas a remporté le Prix du Meilleur Film, du Meilleur Acteur et le Prix FIPRESCI (Critique) au Festival du Film de Moscou en 2011 (FIAPF). La Première Nord-Américaine de Los Chicos del Puerto a eu lieu en Sélection Officielle du Festival de Toronto de 2013 (TIFF).

FILMOGRAPHIE DU REALISATEUR

Né à Valladolid en 1976, il a une licence en Beaux Arts de l’Université Polytechnique de Valence. Il est également diplômé du Département Cinéma de Valladolid, du Master en scénario Luis García Berlanga appartenant à la UIMP (Université Internationale Menéndez

Pelayo) et de l’école de cinéma TAI. Il a produit et réalisé de nombreux courts métrages ainsi que trois longs métrages. En 2008, il crée la société de production Olivo Films S.L.

LOS CHICOS DEL PUERTO
(Les Gamins du Port) 2013

Tourné en 2012 avec trois jeunes protagonistes :
Omar Krim, Blanca Bautista et Mikel Sarasa.

Le film fait sa Première Nord-Américaine au FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE TORONTO et sa Première Mondiale en Sélection Officielle du 35ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MOSCOU en 2013. Il remporte le PRIX DU MEILLEUR SCENARIO au Festival International du Film de TIRANA, le PRIX DU PUBLIC au CINELATINO de TÜBINGEN, le PRIX TURIA du JEUNE RÉALISATEUR à TURIA, le PRIX CINEMA du CARTELERA LEVANTE de Valence. S’ensuit de nombreuses participations au sein de festivals tels que le Festival du Film de Londres (BFI), la Mostra de Sao Paulo, le Festival du Film Européen de Séville, le Festival International du Film d’Olympie et le Festival International du Film de Rabat, parmi beaucoup d’autres.

LAS OLAS
(Les Vagues) 2011

Les personnages principaux sont Carlos Álvarez-Novoa (Goya de la meilleure révélation masculine en 1999) et Laia Marull (lauréate de trois Goyas en 2001, 2004 et 2011).

Il est primé au 33ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MOSCOU en 2011 pour: - PRIX DU MEILLEUR FILM – Saint-Georges d’Or - PRIX DU MEILLEUR ACTEUR – Saint-Georges d’Argent- PRIX FIPRESCI (Fédération Internationale de la Critique de Cinéma)

Il a été présenté dans d’autres festivals comme le Festival du Film de Londres (BFI), le Lincoln Center (New York), le Festival du Film Européen de Séville, le Festival du Film d’Inde, le Festival du Film de Gijon, parmi d’autres.

UN LUGAR EN EL CINE
(Une Place dans le Cinéma) 2007

Entre fiction et documentaire, avec dans leur propres rôles Víctor Erice et Théo Angelopoulos, il effectue sa première en Section Officielle du FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE SÂO PAULO en 2007. Il a aussi participé à d’autres sections officielles comme celle du SEMINCI (Semaine Internationale de Cinéma de Valladolid) en 2007, le Festival de Cinéma de Málaga, le Festival International du Film de Viña del Mar, le Festival International de Rotterdam et le BAFICI en 2008, entre autres. Le film remporte le prix "Asociazione La Rinascita" dans le cadre de la Convention Pasolini " Una disperata vitalitá ".

DISTRIBUTEUR : ALFAMA FILMS



 


Untitled Document

 

LES DEUX SALLES SONT EQUIPEES EN NUMERIQUE 4K 

Programmation du cinéma du 24 au 30 Mai 2017

SALLE 1

PAUL SHARITS, FOU OU GENIE de François MIRON - (VOSTF)
Tous les jours : 14h10, 20h30

Mercredi 24 et Samedi 27 Mai : Séance de 20h30 suivie d’un débat avec Enrico Camporesi, attaché de conservation au Centre Pompidou et titulaire d’un doctorat sur la méthodologie de la restauration du film d’artiste.

Lundi 29 Mai : Séance de 20h30 suivie d’un débat en présence de Pip Chodorov, réalisateur et éditeur de films.

LES PIEDS SUR TERRE de Batiste COMBRET et Bertrand HAGENMULLER - (VOF)
Tous les jours : 15h45, 18h35

LA VENGERESSE de Bill PLYMPTON et Jim LUJAN - (VOSTF)
Vendredi, Lundi : 17h20

MAÏ MORIRE d’Enrique RIVERO - (VOSTF)
Jeudi, Samedi : 17h15

PAS COMME DES LOUPS de Vincent POUPLARD - (VOF)
Tous les jours : 13h00

SALLE 2

14 ANS, PREMIER AMOUR d’Andreï ZAYTSEV - (VOSTF)
Tous les jours : 13h05, 16h40, 20h05

MISTER UNIVERSO de Tizza COVI et Rainer FRIMMEL - (VOSTF)
Mercredi, Vendredi, Samedi, Lundi : 18h50
Jeudi, Vendredi, Dimanche, Mardi : 15h00

UN PAESE DI CALABRIA de Shu AIELLO et Catherine CATELLA - (VOSTF)
Mercredi : 15h00
Jeudi, Dimanche, Mardi : 18h50

LA SOCIALE de Gilles PERRET - (VOF)
Mercredi, Dimanche, Mardi: 17h15
Samedi, Lundi : 15h05