ESPACE SAINT-MICHEL

7, place Saint-Michel / 75005 Paris
métro Saint-Michel
Tél : 01 44 07 20 49

  
Cinéma Espace Saint-Michel
  
PROGRAMME DE LA SEMAINE
Les films commencent 10 minutes après l'heure indiquée (sauf exceptions précisées)
 News/GrillesBandes AnnoncesTarifsContact 
  Untitled Document

GOOD de Patrick-Mario BERNARD

SORTIE NATIONALE : 26 Décembre 2018

1h23 –France – 2018

 

SYNOPSIS

" Burger est un musicien libre, complexe mais accessible, sans tabous, il se mélange aux autres sans jamais se perdre en route. C’est un homme qui partage tout, y compris la scène. Y compris ses amis et ils sont nombreux, poètes, écrivains, rockers, peintres et philosophes… Rodolphe Burger a un grand pouvoir, il peut vous transformer en musicien ou en artiste même quand vous ne l’êtes pas, et vous rejoignez ainsi sa famille. Son talent est unique, essentiel. Le film le montre au travail, aussi un peu dans sa vie, celle qu’il a accepté de partager avec la même générosité. J’ai passé du temps avec lui, nous ne nous connaissions pas, et nous sommes devenus des amis. Je me suis surpris à lui dire un jour, je vais te filmer jusqu’à la fin de ma vie. " Patrick Mario Bernard

NOTE D’INTENTION DE PATRICK-MARIO BERNARD

La chose importante, pour moi, c'était de faire en sorte que ce film sur Rodolphe Burger lui ressemble. Le résultat est là. C'est un film un peu hérissé, comme dirait peut-être l’écrivain Olivier Cadiot, un ami de Rodolphe. Cela tient du carnet de croquis, animés et sonores, avec des pages raturées ou cornées, avec des crayonnés rapides, et puis des choses plus appliquées et mises en couleur. Des choses hurlantes et des choses muettes, des listes de courses et des chansons prises à la naissance. Avant de s'intituler "Good", le film s'est appelé "Ce Nuage-là". Façon de dire que chacune de ces choses compte, que toutes ensemble, elles composent le portrait recherché, comme forment un nuage toutes les formes qu'on y aperçoit et qui, le temps d’un battement de paupières, se sont déjà transformées. Voilà: ce nuage-là, c’est Rodolphe Burger.


NOTE D’INTENTION DE RODOLPHE BURGER

Il n’est pas rare qu’un musicien se voie proposer la réalisation d’un portrait, et qu’en échange d’une ouverture de son " atelier ", lui soit faite la promesse d’un véritable " film ", comme si l’accès au backstage de la création était la garantie d’une sorte de consistance fictionnelle. Un peu d’expérience conduit à accueillir ce type de proposition avec une certaine prudence.

Mais cette fois la proposition, combien inattendue, émanait d’un artiste.

De Patrick Mario Bernard je connaissais et admirais beaucoup certains des films réalisés avec Pierre Trividic, notamment "Dancing" et "L'autre" (dont j’aimais aussi la musique, signée par lui).

Je le croisais parfois en voisin le long du Canal Saint Martin, et nos amis communs de la revue Vacarme m’avaient confirmé sa réputation d’exigence et d’intransigeance.

Jamais je n’aurais imaginé qu’un jour il m’approche avec cette simple mais exorbitante proposition : réaliser un portrait qui soit un véritable film, mais dont la matière ne serait pas constituée d’autre chose que de ce qui fait mon quotidien, à l’exception notable des concerts eux-mêmes.

Je ne pouvais que dire oui à Patrick, et lui ouvrir mon agenda avec possibilité de venir filmer librement les situations de son choix, mais je ne parvenais pas imaginer, malgré ma foi dans le cinéma (et ma conviction que le cinéma a quelque chose à dire de la musique qu’il est seul à pouvoir dire), qu’il parviendrait à tenir son pari.

Très vite, après avoir filmé quelques-unes de ces situations (des répétitions uniquement, au Musée de la Chasse, à l’institut du Monde Arabe, à la Maison de la poésie), il m’a montré ce qu’il appelait des " esquisses ", courtes séquences que son seul art du montage parvenait à transformer en des sortes de Haïkus vidéo éblouissants.

 

Le pacte était scellé, la confiance totale.

QUELQUES DATES

1957 : naissance à Colmar

1968 : 1er concert à Sainte-Marie-Aux-Mines – évanouissement au moment de chanter " Hey Baby " de Jimi Hendrix

1980 : DEA d’Esthétique après des études de Philosophie à Paris. Contribution au Colloque " Les Fins de l’Homme " consacré à Jacques Derrida. Installation à Bâle, et parallèlement à l’expérience de l’enseignement, reprise de l’activité musicale. Création du groupe Dernière Bande, qui deviendra en 1986 Kat Onoma

1986 : Parution de "Beggar’s law", premier disque de Kat Onoma, sur le label Attitude. Il sera suivi de 7 albums, jusqu’à la dissolution du groupe, en 2003

1989-90 : Direction d’un Séminaire au Collège International de Philosophie, consacré à " La question du lyrisme "

1993 : Parution de "Cheval-Mouvement", premier album solo, et création du label indépendant Dernière Bande

1996 : après un concert à l’Olympia, le Bus d’Acier est décerné au groupe Kat Onoma pour l’ensemble de sa carrière

1997 : Distribution à Strasbourg de 10 000 exemplaires gratuits du CD tract Egal Zero, pamphlet anti Front National prémonitoire. Début de collaboration avec Doctor L.

1998 : Installation sonore dans le Tramway de Strasbourg (commande publique). Cette réalisation sera suivie en 2012 d’une nouvelle commande de création de la Mairie de Paris pour la ligne T3 du tramway

1999 : "Meteor show", deuxième album solo, grand prix de l’Académie Charles Cros, qui ouvre une nouvelle période d’expérimentations (cette fois la chanson " Hey Baby " est enregistrée sans provoquer d’évanouissement)

2000 : création du Festival "C’est dans la Vallée" où se produiront à plusieurs reprises Alain Bashung, Tindersticks, Dominique A, Jacques Higelin, Jeanne Added, Rachid Taha, Daniel Darc, etc.

2002-2003 : Production de plusieurs albums au sein du label Dernière Bande, avec notamment James Blood Ulmer, Jeanne Balibar, Alain Bashung, Erik Marchand

2004 : Concert de clôture dans la Cour d’Honneur du Festival d’Avignon

2005 : Création sonore pour le pavillon français de l’Exposition Universelle d’Aïchi (Japon). Résidence au Conservatoire de Tachkent (Ouzbekistan) et création avec Yves Dormoy du projet "Planetarium Ouzbek"

2006-2007 : artiste invité du Conservatoire de Strasbourg et du Festival Musica, pour une résidence de création et d’enseignement (cf. publication du Séminaire sur la Reprise aux Presses du Conservatoire)

2008 : "No Sport", troisième album solo, paru chez EMI, et ouverture d’une nouvelle période de créations live dont le " noyau dur " est un nouveau trio, avec Alberto Malo et Julien Perraudeau

2009 : création de la Compagnie Rodolphe Burger, soutenue par la DRAC Alsace.

Développement avec la Scène Nationale de Sète de nouvelles créations appelées à tourner simultanément : Cantique des Cantiques & Hommage à Mahmoud Darwich, This is a Velvet Underground Song that I’d Like to Sing, Concert dessiné (en quartet avec Erik Truffaz) avec Charles Berberian et Philippe Dupuy, Ciné-poèmes et films parlants, avec Pierre Alferi, The Unknown (ciné-concert sur le film de Tod Browning)

2010 : participation exceptionnelle au Festival d’Avignon, avec 5 spectacles différents, dont un concert dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, et le fameux Bal du 14 Juillet sur la Place du Palais avec de nombreux invités surprise

2013 : "Psychopharmaka", road trip suisse allemand, nouvelle création avec Olivier Cadiot

2014 : "In the Land of the Head Hunters", création d’une musique live sur le film de Edward S. Curtis (1914)

2015 : Suite à une invitation de la Maison de la Poésie, parution de "Play Kat Onoma", reprise en duo avec Philippe Poirier du répertoire de Kat Onoma inspiré par le poète Jack Spicer

2015-2016 : Elaboration d’un nouveau projet, "Explicit Lyrics", avant-première donnée en clôture de la 12ème édition du Festival "C’est dans la Vallée"

2017-2018 : sortie de l'album GOOD et tournée de 50 dates

 

DISTRIBUTEUR : JHR FILMS



 


Untitled Document

LES DEUX SALLES SONT EQUIPEES EN NUMERIQUE 4K

Programmation du cinéma du 16 au 22 Janvier 2018

SALLE 1

MALLÉ EN SON EXIL de Denis GHEERBRANT - (VOF)
Tous les jours : 14h00, 16h00, 18h00, 20h00, 21h55 (sauf mercredi)

Première Mercredi 16 Janvier à 20h00 en présence du réalisateur Denis Gheerbrant et de Mallé Dioucara, protagoniste du film, suivie d’un débat.

Jeudi 17 Janvier, séance de 20h00 suivie d’un débat avec Laurent Roth, critique, scénariste et réalisateur.

Vendredi 18 Janvier, séance de 20h00 suivie d’un débat avec Colleyn, anthropologue documentariste, qui travaille sur le Mali.

Lundi 21 Janvier, séance de 20h00 suivie d’un débat avec le réalisateur Denis Gheerbrant.

SALLE 2

COMME ELLE VIENT de Swen de PAUW - (VOF)
Tous les jours : 15h45, 19h45

A BREAD FACTORY, PART 2 : UN PETIT COIN DE PARADIS de Patrick WANG - (VOSTF)
Tous les jours (sauf mercredi et dimanche) : 17h35

A BREAD FACTORY, PART 1 : CE QUI NOUS UNIT de Patrick WANG - (VOSTF)
Dimanche : 17h35

GOOD de Patrick-Mario BERNARD - (VOF)
Mercredi, Vendredi, Mardi : 21h30
Jeudi, Samedi, Lundi : 14h10

RÊVER SOUS LE CAPITALISME de Sophie BRUNEAU - (VOF)
Tous les jours : 13h00

CASSANDRO, THE EXOTICO ! de Marie LOSIER - (VOSTF)
Samedi, Dimanche : 21h30

GAME GIRLS de Alina SKRZESZEWSKA - (VOSTF)
Mercredi, Vendredi, Dimanche, Mardi : 14h10
Jeudi, Lundi : 21h30

LE ROUGE ET LE GRIS (Partie 1) de François LAGARDE - (VOF)
Mercredi : 17h35